Nos Nouveaux cafés du printemps sont arrivés

Classé dans : Non classé | 0

L’arrivé des beaux jours, amènent avec lui ses cafés d’exceptions. Ce mois ci retrouver le moka Kochere et  le Tanzanie AA Mbeya dans votre torréfaction Bongoo café

Moka Yrgacheffe Kochere (Grade 1) et Tanzanie Mbeya

Le café est cultivé dans le village Ethiopien de Kebele. Situé dans le district de Kochere, dans la grande région de Yirgarcheffe (Sud de l’Ethiopie). Le Village se trouve à environ 25 kilomètres du chef-lieu d’Yirgacheffe Town

Les conditions géologiques

Les sols de cette région sont surtout des sols argileux brun-rouge, d’environ 1,5 mètres de profondeur. Kochere est au sud-ouest de la ville de Yirga Cheffe. Une des grandes choses à savoir sur les cafés éthiopiens est que l’on estime qu’il y a entre six mille et dix mille profils gustatifs qui sont présents naturellement dans ces hauts plateaux.

Le Kochere est différent du café moka Yirgarcheffe plus « conventionnel ». Dans cette région, toutes les districts ont tendance à avoir des profils différents. Pour le Kochere, le profil gustatif tend vers des notes de pain d’épices en bouche.

La récolte 

La récolte est manuelle, elle se déroule entre Novembre et Janvier. Le café est ensuite dépulpé dans les 12 heures qui suivent, ensuite il est lavé à l’eau de source dans de grandes cuves dédiées, puis évacués dans un système de canaux. Ce contact permanent avec l’eau courante permet de leur faire perdre leur peau externe, avant de passer au dépulpeur, qui élimine la peau et une partie de la pulpe.

 

Tanzanie AA région de Mbeya.

Mbeya est une grande région agricole du sud ouest de la Tanzanie. Seconde région productrice de café, elle produit un café arabica doux d’une très grande qualité. Ici, les précipitations abondantes et la richesse des sols volcaniques offrent les conditions optimum pour la culture d’un des meilleurs cafés tanzaniens.

Le café tanzanien rappelle le café kenyan, mais son acidité est moins prononcée. En effet, l’impression générale est celle d’un café plus doux que son voisin, avec des notes de fruits exotiques. Comme son voisin éthiopien, la récolte se fait à la main, en effet, le café subit le même processus au sein de la station de lavage du district.

Bonne dégustation